Rechercher

Rechercher dans le site

Actualités

26 juin 2017

Pauline Faustino soutiendra sa thèse intitulée : De la justice à la fiction : Gianrico Carofiglio et le roman...

22 juin 2017

  Le numéro 18 de ReCHERches est désormais disponible.Il a été coordonné par Cristina Oñoro Otero et Daniel Sáez...

11 avril 2017

Le CHER organise la Journée d'études "Regards croisés entre l'Italie et le  Portugal : études sur la   littérature,...

Vous êtes ici :  Accueil CHER   >   Les champs de recherches   >   À l'aube de la Modernité

À l'aube de la Modernité

Á l'aube de la Modernité : culture et histoire de la Renaissance au siècle des Lumières

Champ concernant :
La culture et l'histoire de la Renaissance au siècle des Lumières

Et de manière plus spécifique :
> L'édition et le commentaire de textes non littéraires
> La lexicographie, les langues de la diplomatie, de la religion et du voyage
> L'historiographie de la linguistique et de la didactique des langue ;
> Le théâtre et l'opéra

Trois champs

  • Champ 1.1.
    Travaux d'éditions philologiques
  • Champ 1.2.
    Historiographie de la langue, linguistique et didactique des langues romanes

Équipe

Responsable scientifique
Emanuele Cutinelli-Rendina (Pr.) > CV

Co-responsable scientifique
Marie-Hélène Maux-Piovano (MC, HDR)

  • Emanuele Cutinelli-Rendina (Domaine italien, Renaissance)
  • André Fernandez (Domaine espagnol, Histoire XVIIe)
  • Nathalie Lebrun (Domaine espagnol, espace colonial, Canaries XVIIe-XIXe)
  • Marie Hélène Maux Piovano (Domaine espagnol, historiographie de la langue, XVI-XVII) > CV
  • Franco Pierno (Domaine italien, linguistique, philologie) > CV
  • Francesco d'Antonio (Domaine italien, Théâtre et opéra XVIIe-XVIIIe)
  • Vicenza Perdichizzi (Domaine italien, langue et littérature XVIIe-XIXe) > CV

 

Membres associés et collaborateurs réguliers, invités à animer des conférences et des séminaires

  • Jordi Canals (Università degli Studi, Trento)
  • Rafael Cano Aguilar (Domaine espagnol, linguistique, Université de Séville)
  • Mónica Castillo Lluch (Domaine espagnol, linguistique, Université de Strasbourg) > CV
  • Marie-Lucie Copete ( Domaine espagnol, histoire XVIIe siècle, Université de Rouen )
  • Diana Esteba (Domaine espagnol, linguistique, Université de Málaga)
  • Marie Miranda Roig (Domaine espagnol, Littérature (Quevedo), XVIIe siècle, Université Nancy2)
  • Stéphane Oury (Domaine espagnol, linguistique, Université P. Verlaine, Metz)
  • Luis Pablo Núñez (Domaine espagnol, linguistique, CCHS, Madrid)
  • Mercedes Quilis Merín (Université de Valence)
  • Ángeles Romero Cambrón (Domaine espagnol, linguistique, Université de Castilla-La Mancha-Ciudad Real)
  • Daniel Saez Rivera (Domaine espagnol, linguistique, Universidad Complutense, Madrid)
  • Marc Zuili (Domaine espagnol, XVIIe, Université de Versailles)
  • Elsa Chaarani (Domaine italien, XIXe, Université Nancy2)

1.1. Travaux d'éditions philologiques

> Emanuele Cutinelli-Rendina >
Thèmes développés

  • Travaux  sur les échanges diplomatiques à la Renaissance, notamment l'édition des dépêches diplomatiques de Nicolas Machiavel en France et en Allemagne, dans le cadre de l'Edition nationale de ses œuvres :  Niccolò Machiavelli
  • Études sur l'historiographie du XVIe siècle
  • Monographie sur François Guichardin
  • Études sur la critique littéraire de Benedetto Croce.

Les thématiques retenues pour les années 2009-2012, Marges, hybridismes, hybridations, et pour les années 2012-2017, Passages, transpositions, transcriptions, ont été déclinées - dans l'optique comparatiste propre à l'équipe CHER - dans des travaux d'éditions de textes de la Renaissance italienne  (champ de recherche 1)  et de la première moitié du XXe siècle (champ de recherche 2).

> Renaissance italienne < E. Cutinelli-Rendina a poursuivi sa collaboration à l'Édition nationale des œuvres de Niccolò Machiavelli, en préparant l'édition du dernier tome des écrits diplomatiques du Florentin publié en septembre 2011.

La plupart des dépêches publiées et commentées relève des missions en France à la cour de Louis XII et en Allemagne à la cour de Maximilien Ier. Dans les études qui ont précédé cette édition et dans les notes et les commentaires qui l'accompagnent, E. Cutinelli-Rendina a exploré les traits d'une prose vulgaire authentiquement à la marge par rapport aux canons de la prose littéraire de l'époque. Le travail minutieux d'annotation a en outre permis de montrer dans quelle mesure cette langue pragmatique, toute pénétrée par la nécessité de communiquer des réalités très concrètes, est idoine à accueillir d'autres langues (le français, notamment, mais également l'allemand) et à se laisser constamment hybrider par celles-ci. Les emprunts linguistiques, lexicaux et culturels que Machiavel sème dans ses dépêches lors de missions en France ou dans plusieurs passages, complètement inédits, de ses lettres depuis la cours de Maximilien 1er sont très significatifs.

 

> Franco Pierno
Thèmes développés

  • Histoire de la langue italienne ; rapport entre histoire de la langue italienne et religion ; influence de la réforme sur la production en langue italienne ; Travaux sur la langue de la religion au XVIe siècle, entre latin et langue vulgaire, ainsi que sur l'italien dans des réalités étrangères.
  • Actuellement, dans le cadre d'un projet financé par le Conseil de recherche en Sciences Humaines du Gouvernement du Canada, travaux sur  la production des immigrés italiens dans la Genève calviniste (1512-1607)

Champ 1.1. Publications > sélection


> Emanuele Cutinelli-Rendina

  • Niccolò Machiavelli, Legazioni commissarie scritti di governo, a cura di Emanuele Cutinelli-Rendina e Denis Fachard (« Edizione Nazionale delle Opere »), Roma, Salerno Editrice : vol. II (1501-1503), 2003, 652 p. ; vol. IV (1504-1505), 2006, 596 p. ; vol. VI (1508-1510), 2011, 600p. [OS, édition et commentaire]
  • Guicciardini, Roma, Salerno Editrice (« I Sestanti »), 2009, 327 p. [monographie]
    Pour en savoir plus

> Franco Pierno

  • Postille spiritual et moral (Venise, 1517). Étude historique, analyse linguistique, glossaire et édition du premier commentaire biblique imprimé en langue vulgaire italienne. Préface de Martin-D. Glessgen, Strasbourg, Société de Linguistique Romane (Bibliothèque de linguistique romane, 3) 2008.

    Parues à Venise en 1517, les Postille spiritual et moral sont des commentaires moraux et exégétiques imprimés dans les marges qui encadrent le texte d'une traduction de la Bible en langue vulgaire italienne. Il s'agit du premier recueil de gloses bibliques, donc, du premier commentaire de la Bible, à être imprimé en langue vulgaire. Ce volume, issu d'une thèse soutenue à l'Université de Strasbourg, offre une édition des Postille, accompagnée d'une étude historique, d'une analyse linguistique et d'un glossaire. L'ouvrage se veut un approfondissement des connaissances relatives à la langue des textes religieux italiens d'avant la Réforme, notamment de ceux que l'on pourrait définir "textes ecclésiastiques", destinés aux membres du clergé qui n'avaient ni une solide formation théologique ni une connaissance adéquate du latin. L'étude de la langue des Postille révèle donc les mécanismes et les structures d'une tentative de codification vernaculaire de l'information théologique et spirituelle, avant la toscanisation déclenchée par les Prose de Pietro Bembo (1525).
  • Les récentes prescriptions de l'Église en matière de minorités linguistiques: vers un nouveau modèle de planification linguistique ?, in Actes du XXVe CILPR Congrès International de Linguistique et de Philologie Romanes, Innsbruck (3-8 septembre 2007), éd. Maria Iliescu, Heidi Siller-Runggaldier , et Paul Danler, Tubingen, Niemeyer, 2010.

    Il s'agit d'une reconstitution du parcours méthodologique et terminologique des documents ecclésiaux concernant l'emploi des langues nationales et locales depuis le Vatican II jusqu'à nos jours. Une attention particulière a été réservée au document Liturgiam authenticam, de 2001, consacré aux langues locales. Le but est de comprendre si ces dernières dispositions pourraient contribuer à une planification linguistique et, donc, à une sauvegarde des langues minoritaires par le biais de la vie liturgique communautaire.
  • « Les gloses lexicales de Nicolò Malerbi (1471). Premières approches », in Transfert des savoirs au Moyen Âge / Wissenstransfer im Mittelalter, éd. Stephen Dörr et Raymund Wilhelm, Heidelberg, Universitätsverlag Winter, 2008.

    Dans cette contribution, on présente les premiers résultats d'un travail ayant pour but le recensement ainsi que l'étude lexicographique et lexicologique des gloses lexicales contenues dans la Bible de Nicolò Malerbi, première traduction imprimée en langue italienne de la Bible (publiée à Venise en 1471). Ces gloses étaient utilisées pour expliquer des termes latins de la Vulgata, qui, n'ayant pas de vrais équivalents dans la langue vernaculaire de l'époque, avaient été traduits par des néologismes ou bien par des latinismes. L'intérêt de la glose ne réside pas uniquement dans ces nouveautés lexicales, mais aussi dans l'explication même, dans laquelle l'on employait souvent des dialectismes ou des régionalismes.

Retour

 

1.2. Historiographie de la langue, linguistique et didactique des langues romanes

Historiographie de la langue, linguistique et didactique des langues romanes

1.3. Théâtre et opéra : XVIe-XVIIIe

Francesco D'ANTONIO

Thèmes de recherche développés
> Le théâtre baroque du XVIe au XVIIIe siècles
:

  • La naissance et le développement  du théâtre dans la République oligarchique de Gênes (1528-1797), (littérature théâtrale, poétiques théâtrales, lieux théâtraux, compagnies professionnelles et académiques, éditeurs).
  • L'œuvre d'Anton Giulio Brignole Sale.
  • L'organisation et le fonctionnement des échanges  entre les différents centres théâtraux italiens (Gênes, Venise, Naples, Florence, Rome ...) et étrangers  (Espagne et France en particulier) aux XVIe et XVIIe siècles.
  • Les livrets d'opéra aux XVIIe et XVIIIe siècles comme forme de ré-création et de réception littéraires (Pietro Metastasio, Giovanni Andrea Spinola)

> Les rapports entre le théâtre et  l'histoire  passée et contemporaine aux XVIIe et XXe siècles.

 

Vincenza PERDICHIZZI

Thèmes de recherche développés

> Langue et littérature italienne XVIIIe-XXe siècle

  • Mélodrame et tragédie entre  XVIIIe et XIXe siècle, rapports avec les classiques anciens et modernes, réélaboration des sources littéraires (dans ce cadre on mentionne la participation au projet financé par le Ministère de la Culture Italienne « Echi e motivi biblici e cristiani nella letteratura italiana del primo Ottocento ») ; analyses stylistiques et de linguistiques diachronique ; examen des papiers manuscrits, des notes et de la bibliothèque de Vittorio Alfieri. Exégèse de l'œuvre du poète Giovanni Pascoli.

 

Publications > sélection

  • D'ANTONIO, Francesco, « L'Ariodante, un livret de G.A. Spinola mis au goût de Gênes », in Françoise Decroisette (ss dir.), Le livret d'opéra, objet  littéraire ?,  Saint - Denis, P.U.V., coll. «Théâtres du monde », 2011, p.139-157.

    Cet article  fait partie d'un ouvrage collectif qui  a reçu un  accueil très favorable de la presse spécialisée (Voir Opéra  Magazine, n°64, juillet-août 2011). Francesco D'Antonio y pose quelques éléments de réflexion sur l'autonomie du livret d'opéra en tant que texte littéraire existant indépendamment des composantes musicales et  scéniques. En même temps, il s'interroge sur la fonction de  ré-création littéraire du livret par rapport à deux œuvres phares de la Renaissance italienne : le Roland furieux et la Jérusalem délivrée. C'est un travail qui s'inscrit parfaitement dans la thématique de l'Unité : au XVIIe siècle le livret d'opéra  constituait  une  véritable hybridation des formes musicales, scéniques et littéraire.
  • PERDICHIZZI, Vincenza, Lingua e stile nelle tragedie di Vittorio Alfieri, Pise, ETS, 2009.
    Pour en savoir plus

Retour

Publications