master degree thesis computer science help in writing college essays cost of proofreading dissertation benefits of business continuity planning academic writing services uk creative writing masters uk how to write an admissions essay buy college application essay keystone writers services

Rechercher

Rechercher dans le site

Actualités

15 décembre 2021

  Le numéro 27 de ReCHERches, édité par Francesco D'Antonio et Carole Egger est intitulé : Temps multiples au...

11 décembre 2021

Alessia Loiacono soutiendra sa thèse «Le lys double et la couronne. Les relations franco-florentines dans le...

30 novembre 2021

  Le CHER vous invite à un dialogue avec Michel Louyot, écrivain, universitaire, diplomate sur le thème : 20 ans à...

Vous êtes ici :  Accueil CHER   >   Publications   >   2010-2012

Descriptif publication 2010-2012

Textes dramatiques d'Orient et d'Occident : 1968-2008

Langue française

Sous la direction de Carole Egger, Isabelle Reck et Edgard Weber

 

Presses universitaires de Strasbourg
Collection "hamARTia-Études"
2012 - ISBN-10 2868204643
Parution septembre 2012
16,5 x 24 cm
Prix : 18€

 

Quelles formes dramaturgiques, dans leur double dimension esthétique et idéologique, le théâtre oriental privilégie-t-il depuis son émergence récente ? Comment est-on passé, dans le monde occidental et jusqu'au Japon, des formes dramaturgiques des années soixante-dix, de la multiplication des happenings, des performances, des productions collectives et des pré-textes – où la mise en scène du corps tient une place croissante – à ce « retour du texte » partout patent depuis la fin des années quatre-vingt-dix ?

Comment ont évolué, au cours de ces quatre décennies, les multiples paramètres de la représentation théâtrale ? Quelles conséquences cette évolution a-t-elle induites quant à la nature du texte théâtral, à sa portée idéologique, aux rapports entre texte et scène ? Quelles thématiques y sont privilégiées ? Comment s’opèrent les influences d’une dramaturgie à l’autre, d’une aire culturelle à une autre, d’une époque à une autre ? Quelle place y tient le spectateur ? Quels sont les nouveaux outils d’approche de ces textes ?

On trouvera des réponses à ces questions dans la présente publication.


L'ailleurs dans les dramaturgies hispaniques

Par Carole Nabet-Egget et Isabelle Rouane-Soupault
Publications de l'Université de Provence

 

Couverture de l'Ailleurs

 

Autre lieu géographique ou projection d'un imaginaire différent, artifice littéraire ou objet d'investissement symbolique, l'Ailleurs reste essentiellement un espace fou, dont les insaisissables contours font émerger des représentations plurielles. Cet ouvrage montre comment le théâtre espagnol, dans ses créations classiques et contemporaines, rend compte de cet espace et analyse ses figurations spécifiques.

Télécomédie de Leo Masliah, traduction de Pierre-Jean Lombard

C’est avec l’artiste polymorphe uruguayen Leo Maslíah (Montevideo, 1954) et sa pièce Télécomédie. Fantaisie théâtrale en 60 scènes (2001), pour la première fois traduite de l’espagnol (Uruguay) en français par Pierre-Jean Lombard, qu’hamARTia > textes dramatiques a choisi de s’ouvrir. Récompensée du Prix National de Littérature du Ministère de l’Éducation et de la Culture de l’Uruguay en 2000, Télécomédie présente l’originalité de jouer de l’esthétique du feuilleton télévisé venézuélien, mexicain ou brésilien, et de combiner une série de thèmes – la famille, le pouvoir, le sexe, la bourgeoisie et ses déboires – et de procédés – parodie, dérision, métatextualité, métathéâtralité – présents tout au long de l’œuvre de Leo Maslíah. Les jeux linguistiques s’y multiplient, créant des situations absurdes et érodant les soubassements ordonnés de la famille petit-bourgeoise du docteur Simon Felizardo.
Trois études signées par Raúl Caplán et Erich Fisbach ainsi qu’une entrevue avec Leo Maslíah complètent la traduction.


Sommaire

Le théâtre uruguayen en perspective – Raúl Caplán

Vies (pas très) parallèles de Leo Maslíah – Raúl Caplán

Brève étude de Télécomédie – Portrait de familles au vitriol – Raúl Caplán et Erich Fisbac

Autres aperçus de l'œuvre théâtrale de Leo Maslíah – Le pouvoir en dérision: Le dernier dictateur et la première dame (2006) – Raúl Caplán et Erich Fisbach

Bibliographie – Raúl Caplán

Entretien avec Leo Maslíah (avril 2010) par Raúl Caplán, versions espagnole et française dans une traduction de Pierre-Jean Lombard

Télécomédie (Fantaisie théâtrale en 60 scènes)
, texte de Leo Maslíah dans une traduction de l'espagnol (Uruguay) de Pierre-Jean Lombard

Anthologie: extraits de Telecomedia

Emanuele CUTINELLI-RENDINA et denis FACHARD : Niccolò Machiavelli, Legazioni commissarie scritti di governo (éd.)

Niccolò Machiavelli, Legazioni commissarie scritti di governo, a cura di Emanuele Cutinelli-Rendina e Denis Fachard (« Edizione Nazionale delle Opere »), Roma, Salerno Editrice : vol. II (1501-1503), 2003, 652 p. ; vol. IV (1504-1505), 2006, 596 p. ; vol. VI (1508-1510), 2011, 600p. [OS]

M. Cutinelli-Rendina, membre du Comité scientifique de l'Edition Nationale des Œuvres de Machiavel, a partagé avec Denis Fachard, professeur émérite de l'Université de Nancy, la responsabilité de trois des sept tomes qui formeront la première édition complète de la correspondance diplomatique de Machiavel. Cette édition comprend toutes les dépêches envoyées et reçues par le Secrétaire florentin lors de ses missions dans les principales cours de l'époque, mais également - et c'est là une importante nouveauté - la grande masse d'écrits, pour la plupart inédits, qu'il envoyait au nom du Gouvernement de Florence aux capitaines, commissaires et responsables politiques déployés sur le territoire de la République. Etablie selon les critères des éditions critiques et nationales italiennes, cette édition est accompagnée de tous les outils philologiques et critiques désormais indispensables pour des travaux de cette nature : ample introduction historique, apparats philologiques faisant état des conditions du manuscrit et des variantes textuelles, indication et nouvelle transcription des passages chiffrés, commentaire linguistique et historique en bas de page pour chaque document, notices biographiques pour tout personnage cité, traduction des passages en latin, références pour les sources d'archive, index des noms, index des documents, etc.

Cristina OÑORO OTERO, traduction et introduction à l'ouvrage de Roger Casement : Diario del Amazonas

 

En noviembre de 2010, el Premio Nobel hispano-peruano, Mario Vargas Llosa, publicó El sueño del celta, novela basada en la vida de Roger Casement, diplomático británico y mártir de la independencia irlandesa que denunció los horrores del colonialismo y luchó contra la esclavitud de los pueblos indígenas. Por primera vez en castellano se recoge una selección de fragmentos del diario que Casement escribió durante el viaje que realizó al Amazonas en 1910 para investigar las atrocidades que se estaban cometiendo en las estaciones caucheras del Putumayo.

Este libro -además de complemento indispensable para la lectura de la novela de Vargas Llosa- ofrece un testimonio excepcional y desgarrador sobre los horrores cometidos contra los pueblos indígenas americanos y permite al lector bucear en las contradicciones de la ideología liberal que el propio Casement anota en su diario y que a él le gustaría instaurar en la selva.

Cristina Oñoro y Stella Ramos, autoras de la introducción y de la traducción, se preguntan: «¿Quién era en realidad Roger Casement? ¿El cónsul británico o el nacionalista irlandés? ¿El defensor de los derechos humanos que fascina a Vargas Llosa o el liberal que deseaba convertir el Amazonas en uno de los "graneros más grandes del mundo"?», cuestiones todas ellas que muestran la riqueza y complejidad tanto de su vida como de sus escritos.

Lien vers la maison d'édition

 

Liens vers des articles qui mentionnent l’ouvrage :

http://www.elpais.com/articulo/portada/Amazonas/gran/rio/mitos/elpepuculbab/20110820elpbabpor_1/Tes

http://www.elplacerdelalectura.com/2011/06/diario-del-amazonas-rogert-casament.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ElPlacerDeLaLectura+%28El+Placer+de+la+Lectura%29

Retour
Retour à la page principale "Publications"

Nathalie BESSE (coord.), Les représentations du corps dans la littérature hispano-américaine (vingt dernières années)

Numéro 4, printemps 2010, de la revue  recHERches. Culture et Histoire dans l'Espace Roman, service des publications de l'Université de Strasbourg.
Dans le cadre des séminaires du C.H.E.R. portant sur l'hybridisme, dont l'un des axes de réflexion concerne le corps grotesque et monstrueux, ce quatrième numéro de la revue reCHERches s'intéresse aux représentations du corps dans la littérature latino-américaine des vingt dernières années.

Cliquez sur l'image pour téléchargez le sommaire

Le corps littéraire s'avère tributaire, ne serait-ce qu'en partie, d'une société et d'une histoire à l'origine de constructions fantasmatiques propres. En Amérique latine, on ne saurait faire abstraction de l'histoire de la dépossession ressentie comme un viol, non moins que de la dictature et des guerres civiles associées aux corps torturés et mutilés, sans omettre la riposte révolutionnaire qui supposa pour la femme la reconquête du corps, assumé et célébré, comme on reprendrait possession d'un territoire. À cet égard, le corps humain peut métaphoriser un au-delà de lui : le corps géographique, le corps de la nation, meurtri bien souvent par le destin du mépris et de la violence. Dans les années 1980, un courant d'auteurs irrévérents dit son désenchantement en recourant volontiers à la satire, allant jusqu'à désacraliser les prétendus héros de l'histoire et les mythes nationaux : corps moqués, ridiculisés, animalisés...

Autant d'aspects à ne pas négliger à l'instant d'interroger la présence et le rôle du corps dans la littérature latino-américaine des dernières années, à plus forte raison si l'on considère que la corporéité est le vecteur des symboles dont use une société mais aussi l'écrivain pour dire ses angoisses et ses désirs, un écrivain qui peut donc "faire corpsˮ avec les siens et avec sa terre, le roman ouvrant alors sur une sorte de psyché collective. Comment les auteurs latino-américains disent-ils le corps, ou que signifie-t-il ? Quelles représentations pour quelle appréhension et quel message ?

Cet ouvrage se compose de six parties : « Approche sociologique et problématique du genre », « Corps et dénonciation du pouvoir », « Corps grotesques ou dégradés et corps de la nation », « Corps et société », « Corps et texte, corps du texte », « Intimité-extimité, corps et nature, corps et cosmos ».


Retour à la page principale"Publications"

Le magicien italien

Anna FRABETTI

Anna Frabetti, membre de l'équipe Culture et Histoire dans l'Espace Roman et maître de conférences au département d'italien de l'Universiré de Strasbourg, vient de publier une étude de l'accueil en France de l'oeuvre de Luigi Pirandello, Éditions l'Âge d'Homme :

Le magicien italien. Luigi Pirandello et le théâtre français

Pour en savoir plus : Cliquez sur l'image

Présentation du livre par MM les professeurs Gérard GENOT (Paris X) et François LIVI (Paris Sorbonne)
Mercredi 29 septembre 2010, Salle Pasteur, Palais Universitaire

Retour à la page principale "Publications"

Marie-Hélène MAUX (ss dir.) : Enseigner les langues modernes en Europe (XVe-XVIIe siècles)

 

 

Ce numéro 5, paru à l'automne 2010, de la revue Recherches. Culture et Histoire dans l'Espace Roman est consacré aux débuts de l'enseignement des langues modernes en Europe

Table des matières

Cliquez sur l'image pour en savoir plus

Marie-Hélène Maux
Avant-propos
Odile Schneider-Mizony

Auteurs et publics des premiers manuels pour l'apprentissage de l'allemand
Barbara Bruzzone

Sui primi manuali didattici per l'insegnamento del tedesco come lingua straniera nella Venezia del xv secolo :
la tradizione di Giorgio da Norimberga
Luisa Chierichetti

Los ejemplos en las dos primeras gramáticas de español para italianos:
algunas consideraciones sobre las fuentes literarias
Jordi Canals

Un modelo literario para el aprendizaje de la lengua italiana en el siglo xvi
Sara Szoc

Le prime grammatiche d'italiano nei Paesi Bassi (1555-1710) e la descrizione della congiunzione
Anna Mištinová

La evolución de principios metodológicos en Comenius : de la Janua Linguarum Reserata a Orbis Pictus
Marc Zuili

Recherches sur les Diálogos muy apazibles... (1608) de César Oudin, « Secrétaire Interprète du
Roy ès langues Germanique, Italienne & Espagnolle »
Luis Pablo Núñez

Ediciones e historia textual de los diálogos plurilingües de Philippe Garnier
Daniel M. Sáez Rivera

Marcos Fernández y su versión española de los diálogos latino-franceses de Philippe Garnier (Amsterdam, 1656; Estrasburgo, 1659)
Diana Esteba Ramos

Nuevas aportaciones en torno al Diccionario de Trognesius 1639
Manuel Bruña Cuevas

Dos maestros de francés en el Madrid de finales del siglo xvii : Pierre-Paul Billet y Jean-Pierre Jaron

Retour à la page principale "Publications"

Nuevo teatro español : de l'enchantement textuel au désenchantement

Isabelle Reck

Monographie consacrée à quatre des auteurs majeurs du Nuevo Teatro español : Francisco Nieva, Luis Riaza, Miguel Romero Esteo et Martínez Ballesteros, publiée par les Presses universitaire de Strasbourg, dans la nouvelle collection sur les  théâtres contemporains, "hamARTia", 234p.

Pour en savoir plus cliquez sur l'image

Ni école, ni courant clairement identifié, le « nuevo teatro español » rassemble un groupe hétérogène d'auteurs dramatiques espagnols nés entre 1922 et 1942-1944 qu'anime la volonté d'écrire un théâtre en liberté, théâtre de résistance et de subversion esthétiques et politiques, dans le contexte « agonique » de la dernière décennie du franquisme.
Les symboles, les valeurs, la langue et les rituels du franquisme sont particulièrement mis à mal dans des cérémonials sacrificiels et sadomasochistes, ludiques et parodiques, où la passion du pouvoir trouve à s'exprimer à travers les scénarios fantasmatiques les plus délirants et transgressifs. Au cours de véritables bacchanales théâtrales et linguistiques, ces auteurs mêlent les figures carnavalesques, christiques et dionysiaques comme conjuration du théâtre mortifère de la scène franquiste où les cérémonials se succèdent : cérémonials de l'auto-­glorification de l'autocrate, défilés commémoratifs (18 juillet), cérémonials sacrificiels (répression, torture, exécutions), scénographies urbaines et monumentales grandioses.
Défini tantôt comme théâtre underground, tantôt comme théâtre « symboliste », il est surtout un théâtre rituel grotesque néobaroque au ton blasphématoire et à l'esprit d'insolence et de désobéissance. Sont étudiés ici les univers dramaturgiques de quatre de ces auteurs qui participent à la fois de ces trois ordres esthético politiques : Luis Riaza (1925), Francisco Nieva (1927), Antonio Martínez Ballesteros (1929) et Miguel Romero Esteo (1930).

Sommaire
I. Introduction. L'épiphanie du « nuevo teatro »
II. Jeux de transpositions néobaroques
III. « Nuevo teatro » ou « Le théâtre de la mort »
IV. L'agônia du « père fondateur » dans les pièces du « cycle du pouvoir »
V. Du retour de l'Apocalypse à l'Apocalypse comme détour
VI. Les « pièces apocalyptiques » de Francisco Nieva
VII. Nosferatu et La señora Tártara, de Francisco Nieva. La mort comme dilapidation
VIII. Miguel Romero Esteo Pizzicato irrisorio y gran pavana de lechuzos ou La parabole de l'épiphanie et du squelette
IX. Rire et violence dans La trilogía contra la opresión d'Antonio Martínez Ballesteros
X. La fascination pour l'Auto sacramental
XI. En guise de conclusion. Avec la démocratie retrouvée, le désenchantement
Bibliographie

Presses Universitaires  de Strasbourg... cliquez sur l'image

Retour à la page principale "Publications"

Publications