Rechercher

Rechercher dans le site

Actualités

22 juin 2017

  Le numéro 18 de ReCHERches est désormais disponible.Il a été coordonné par Cristina Oñoro Otero et Daniel Sáez...

11 avril 2017

Le CHER organise la Journée d'études "Regards croisés entre l'Italie et le  Portugal : études sur la   littérature,...

4 avril 2017

Le CHER organise une journée d'études à l'occasion du soixantième anniversaire de la parution de L'isola di Arturo...

Vous êtes ici :  Accueil CHER   >   Activités   >   Colloques et JE 2013-2017   >   Année 2014

Année 2014

Programme IDEX-Plateau-00-XXI

Programme d'excellence (investissement d'Avenir) 2013-2015
Plateforme pour les Langues et le Théâtre à l'Université de Strasbourg ; Orient-Occident, XXIe siècle

Pour en savoir plus sur le programme
www.theatre-plateau.unistra.fr


Programme M.I.S.H.A. 2013-2016 > Hybris et catastrophe : les arts de la scène face à la crise


Dans le cadre du programe Idex-Translatio 2013-2015


Dans le cadre du réseau thématique interuniversitaire international : Les espaces sexués

Colloque international
Université de Strasbourg
EA4376

 Les genres sexués dans le théâtre méditerranéen contemporain
6-7 novembre 2014

Responsables scientifiques et organisateurs :
> Vincenza Perdichizzi  > EA4376-C.H.E.R.- Université de Strasbourg
> Francesco D’Antonio  > EA4376-C.H.E.R.-Université de Strasbourg
> Cederna Camilla > Centre d’Etudes en Langues Civilisations et Cultures Etrangères (CECILLE) EA 4074

Dates 
jeudi 23 octobre 2014
vendredi 24 octobre 2014

Langues du colloque
français, italien, espagnol, anglais

Le colloque proposé s’inscrit dans le projet de réseau thématique international sur Les espaces sexués. Un projet  auquel adhèrent  les Universités de Lille3, Paris8, Paris Sorbonne, l’INALCO, l’Université de Dijon, L’université de Lorraine, l’Université de Limoges, l’Université de Haïfa (Israël), l’Université de Tübingen (Allemagne), l’Université de San Sebastián (Espagne), l’Université Ca’ Foscari (Italie), l’Université de Salonique (Grèce), l’Ecole française d’Athènes, le Centre Recherche Français de Jérusalem (CRFJ), le College de Safed.

Les espaces sexués est un projet international et interdisciplinaire qui vise à approfondir les études sur les  genres sexuels dans les différents domaines artistique, littéraire, social, politique, religieux  et psychanalytique. Le thème des espaces sexués implique la notion de genre en tant qu’identité construite par l’environnement social, ainsi que les rapports de sexe tels qu’ils sont façonnés par la culture et l’histoire. La perception de l’être humain dans sa dimension spatiale, voire sa définition même par rapport à l’espace touche à la question de l’altérité. Les définitions de lieux comme la frontière, le seuil, la zone, le territoire constituent des repères pour la question du rapport à l’autre. La notion de frontière  induit la distinction entre différence et altérité, qui constitue l’une des clés de la philosophie contemporaine.

La différence des sexes, comme fondement de la vision et de la division du monde apparaît comme étant la source de toutes les oppositions fondamentales créées par la raison humaine. Chaque système culturel repose sur des colonnes de contraires ayant pour origine une division sexuelle, qu’elle soit supposée fonctionnelle ou biologique. Le brouillage des genres, amorcé dès l’époque romantique, redéfinit les espaces, trace de nouveaux territoires, et, dans un modèle empreint de post-modernisme, se pose le problème de la reterritorialisation. Devant la difficulté à déterminer la frontière entre l’Un et l’Autre, entre le masculin et le féminin, les philosophes contemporains parlent de diversité plutôt que de polarité.

La typologie sexuée de l’espace social s’énonce aussi en termes de polarité spatiale dans une relation de complémentarité. Si dans les sociétés traditionnelles, les oppositions masculin-féminin sont plus sensibles, le rôle que joue la différence des sexes dans l’organisation des espaces domestiques et publics est encore significatif d’une conception « complémentaire » de la différenciation sexuée.

Le domaine de la création artistique est sans doute le laboratoire où sont susceptibles de se dissoudre les oppositions. Notre colloque propose une réflexion sur la représentation, la construction et l’interaction des genres sexués (femmes, lesbiennes, hommes, homosexuels, travestis, transgenres …) dans l’espace théâtral méditerranéen et proche-oriental. En déclinant la notion d’espace à la fois au sens des différentes réalités géographiques et du lieu de la fiction théâtral, on essayera d’analyser les pièces contemporaines et les réécritures et les réinterprétations des pièces classiques dans une optique privilégiant les rapports entre les sexes, avec une attention particulière aux zones de superpositions et d’hybridisme (échanges, rôles féminins joués par des hommes et vice-versa… ) à l’exploitation et à la contestation des stéréotypes, aux symboles et aux fonctions réservés aux différents genres. La scène théâtrale, lieu par antonomase  du contraste et de l’affrontement, s’ouvrirait-elle à la liquidité baumanienne, se configurant aussi comme un espace neutre et changeant ? ou bien, serait-elle le miroir d’une société gardant une séparation polarisée, qui s’estompe dans les terrains vagues de la marginalisation ?

Programme complet.

Publications